Mes tips pour se lancer dans l’entrepreneuriat !

par | Oct 26, 2020

Il m’arrive d’intervenir en cours, d’être appelé par des étudiants ou des personnes qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat. Et je dois dire qu’à force de croiser beaucoup de monde et d’être moi-même entrepreneur, je radote.

Je répète souvent les mêmes choses qui sont pour moi essentielles quand on entreprend, et c’est ce que je veux vous partager dans cet article.

Écoute-toi, écoute ton ventre quand il te parle

Au fil des années et j’en ai parlé dans divers épisodes du Pompon, j’ai appris à me connaitre. J’en découvre bien sûr encore tous les jours et c’est le travail d’une vie, on ne va pas se le cacher. Mais grâce à un peu de thérapie, des bouquins et des personnes bienveillantes, j’ai compris une chose essentielle : s’écouter.

Oui, ça peut sembler facile à faire, mais qu’est-ce que c’est dur. Savoir s’écouter, apprendre à écouter cette voix qui nous parle et nous amène sur le bon chemin, sur la bonne voie. Je dirai même écouter la voix qui VEUT nous emmener sur la bonne voie.

Photo de Théo Robache, éditeur de l'article "Mes Tips pour se lancer"

Trop souvent (et peut-être allez-vous vous reconnaitre) je n’ai pas voulu prêter attention à mes émotions (vous vous reconnaissez ?). Je sentais qu’il y avait quelque chose qui clochait, mais j’y suis quand même allé pour qu’au final, ça ne fonctionne pas. Ou non pardon, ça fonctionnait mais je ne me sentais pas bien.

Donc le premier conseil que je donne pour s’écouter, c’est de prendre le temps de bien se connaitre afin d’être en phase avec les décisions que l’on prend. C’est essentiel pour vivre au quotidien dans nos baskets, et pas celles de quelqu’un d’autre. Elles seront peut-être à la bonne taille, mais attention ça restera celles de quelqu’un d’autre !

Rencontres, rencontres, et encore des rencontres

C’est l’un des conseils qui ressort le plus de mes échanges sur le Pompon, et l’un de ceux que j’aime le plus appliquer.

Aller à la rencontre des autres, qu’ils soient proches ou non, qu’ils soient dans notre secteur ou non, c’est essentiel, et même vital. Personnellement ces rencontres me nourrissent énormément et je ne vois pas comment je pourrai m’en passer.

Rencontrer autrui permet de s’enrichir, de challenger ses idées, d’en trouver d’autres, et surtout de rire et partager de bons moments. Et ça c’est le plus important.

L’humain est un être social, il a besoin de contact, cette année encore plus particulièrement ce besoin ressort. Si c’est le cas pour vous, dites-vous que c’est le cas pour beaucoup d’autres. Alors allez-y, prenez votre téléphone, allez sur LinkedIn ou Instagram, et contactez !

Ciblez ce qui vous fait plaisir

Ça rejoint le premier conseil que je vous présentais. Si on s’écoute, on va – normalement – se diriger vers une activité qui nous fait plaisir. Que ce soit danser, conduire un tractopelle, créer une startup de l’ESS, être chargé de communication… bref. Je ne vais pas vous apprendre que notre job prend une majeure partie de notre temps, alors pourquoi le gâcher à faire une activité qui nous « contente ». « Aaarf il y a pire comme taff », « oooh je chercherai plus tard ».

C’est le genre de réponse qui m’attriste. Ça m’attriste parce que je vois qu’il y a un décalage entre ce que fait la personne et ce qu’elle est capable de faire. Là encore, je ne dis pas que c’est simple, loin de là et je sais de quoi je parle. C’est quelque chose qui prend du temps, énormément de temps et d’énergie. Mais l’arrivée est tellement belle.

Pensez à l’arrivée, au moment où vous serez totalement en phase avec vous-même et que vous prendrez un plaisir fou à « travailler » vous faire plaisir.

EN RÉSUMÉ

En résumé les questions que je pose lors d’un échange avec quelqu’un, et je vous les pose :

  • Que voulez-vous vraiment ?
  • Pourquoi dites-vous que c’est impossible ? ça l’est vraiment… ?
  • Où vous vous-voyez dans 3 ans ?
  • Et pourquoi pas vous ?

Je vous laisse prendre une feuille et un stylo, vous avez 2 heures. Ou 2 ans. Ça viendra quand ça viendra en fait.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ENTREPRENDRE, QUEL KIFF !

Alors oui je vous vois venir. Et je suis d’accord avec vous, ce n’est pas que du kiff. J’en ai un peu bavé (et souvent encore aujourd’hui) pour pouvoir dire ça. Ce que j’ai envie de partager dans ce blog, c’est mon expérience : pourquoi ce podcast, l’importance de se faire plaisir, ma vision de l’entrepreneuriat, les moments de doute, les joies énormes… Bref la vie d’un entrepreneur qui est semée de doutes et de / d’in / certitudes (…). Et qui rigole beaucoup.

L’ACTU DU POMPON

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial