Jade Maréchal

Fleurettiste

« L’athlète est comme un collaborateur, on a des objectifs, on doit faire face au stress et à la pression. »
Illustration de l'épisode 35 du Podcast Le Pompon : Jade Maréchal, Fleurettiste

Le Pompon – Épisode 35

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Jade Maréchal, Fleurettiste de l’Équipe de France d’Escrime et espoir de son sport pour les années à venir. 

Estampillée comme espoir de son sport avec dans le viseur la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Paris 2024, Jade a débuté l’escrime à 10 ans, il y a 10 ans, et a su se positionner comme une athlète de haut niveau. 

J’ai besoin de tout planifier, tout programmer, tout maîtriser.
Des objectifs, elle sait s’en mettre et les atteindre ! Athlète à l’INSEP, étudiante à Kedge et conférencière en entreprise sur le sujet de la performance, Jade a besoin de tout maîtriser pour exceller dans chaque domaine. Elle est ambitieuse (pour viser la médaille d’or aux JO, c’est préférable !) donc elle se donne les moyens d’y arriver.

Depuis toute petite elle baigne dans le milieu de l’escrime, portée par son père, le président du BEC, et sa soeur qui pratique aussi la discipline. Elle a intégré l’INSEP, cette “Terre de champions” en 2020 dans la suite logique de sa progression. Elle nous raconte comment c’est arrivé et l’ambiance qui règne dans ce berceau de l’excellence sportive française. 

Pour moi le graal ultime c’est la médaille d’or aux JO. Parce que ça représente tellement d’autres choses que ce jour là ! Tellement de sacrifices, d’entraînement, de gouttes de sueur… c’est une finalité, une tellement belle finalité !

On parle également de l’entraînement, de la pratique du fleuret en particulier et du mental qu’elle s’est créée, avec son équipe, pour surmonter ses blocages, apprendre de ses erreurs, et performer le plus possible. 

Elle nous partage ses meilleurs souvenirs d’escrime et les sportives et sportifs qui l’inspirent !

J’ai envie de sortir de l’entraînement, de mes compets, de ma vie, en me disant “t’as tout donné”, mais j’ai pas envie d’avoir de regrets !

C’est aussi un sport amateur qui n’est pas rémunérateur aujourd’hui donc on aborde tout ce qu’elle met en place autour de sa passion pour en vivre. 

Enfin, elle s’investit aussi dans des associations, le Collectif des Sportives et l’association “Petit coeur de beurre”.

Ravi d’avoir interviewé Jade qui ne veut avoir aucun regrets, c’est pour cela qu’elle ne lâche rien dans ses projets et va au bout. En espérant que le bout de son aventure soit la médaille d’or aux JO et plus si affinité ! 

D’ailleurs si vous voulez cuisiner avec lui : allez passer une matinée dans les cuisines du Prince Noir et mettez vous dans la peau d’un cuisinier, c’est par ici

Je vous souhaite à toutes et à tous, une très belle écoute ! 😉

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Épisode 62 – Stéphane Vincent

Épisode 62 – Stéphane Vincent

Stéphane, accompagné de sa femme, partent faire Le Wagon, un bootcamp de 9 semaines pour apprendre à coder. Ils y vont dans le but de vouloir créer leur projet qui est une plateforme de réservation pour des hébergements éco-responsables.

lire plus
Épisode 61 – Nataniel Bahs

Épisode 61 – Nataniel Bahs

Nataniel avait, en parallèle de son début de carrière comme joueur de rugby, toujours à l’esprit une envie d’entreprise.
Et c’est avec une amie de longue date, Kelly Debbien, qu’ils créent leur propre agence de communication sur Bordeaux, une fois sortis de leur école de communication il y a maintenant 6 ans.

lire plus
Épisode 60 – Nicolas Pereira

Épisode 60 – Nicolas Pereira

En rencontrant toutes ces personnes, les belles idées aussi qui naissent autour de lui, Nicolas décide de s’engager politiquement dans un mouvement citoyen qui souhaite redonner le pouvoir au citoyen. L’idée de construire et participer à aider son pays était l’une de ses volontés : celle de l’engagement.

lire plus
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial