Gaël Lavaud

Gazelle Tech

“Ça a commencé à marcher quand j’ai commencé à arrêter de douter de ce que je leur racontais.”

Illustration de l'épisode 40 du Podcast Le Pompon : Gaêl Lavaud, Gazelle Tech

Le Pompon – Épisode 40

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Gaël Lavaud, Fondateur de Gazelle Tech, l’une des solutions de mobilité durable pour tous. 

Gaël est passé par l’école Centrale de Lyon avant de rejoindre en fin d’étude l’entreprise Renault dans laquelle il est resté environ 10 ans. Il y travaille pour optimiser les véhicules sur la partie “crash” et participe à la réduction du poids des châssis puis des moteurs. 

Essayons d’apporter notre pierre à l’édifice dans le domaine de la mobilité pour essayer de faire des voitures plus vertueuses.

Après ces années chez Renault, puis son passage chez Goupil Industries, le leader européen de l’utilitaire électrique, il décide de se lancer dans l’entrepreneuriat.

Et il se retrouve, comme beaucoup de néo-entrepreneurs face à la question : qu’est ce que je vais faire? 

Après des années passées dans l’automobile et l’optimisation du poids des véhicules, c’est bien sur ce sujet que Gaël se lance. Comment créer un véhicule plus léger et donc moins polluant?

Ce qui m’a toujours permis d’avancer et de ne pas lâcher en fait, c’est le sens de ce qu’on faisait.

Le sens, il le trouve rapidement puisqu’il sait qu’il peut créer ce type de véhicule : le véhicule de demain. Il entre dans la phase de départ où il s’entoure, est accompagné par différents incubateurs bordelais (Réseau Entreprendre Aquitaine, Technowest Ecoparc, Le Campement) et part à la recherche d’investisseurs, essentiels au lancement de son projet.

Ce projet, il y croit et n’est pas le seul. C’est en tout cas l’avis du MIT qui le classe comme l’une des startup les plus innovantes en europe et obtient un prix de l’innovation au mondial de l’auto en 2018. 

Ça a commencé à marcher quand j’ai commencé à arrêter de douter, de ce que je leur racontais.

La route a été longue avant d’arriver là où il est aujourd’hui. Il commence seul, puis embauche 3 employés, revient seul et réintègre 5 personnes dans son équipe plus tard. Un changement dû au manque de financements en milieu de parcours.

C’est d’ailleurs la moitié de son temps : la recherche d’investisseurs lui prend au total quasiment 3 ans et demi. L’autre moitié étant consacrée à la R&D.

Aujourd’hui Gaël est en cours d’homologation pour son véhicule, prêt à être assemblé aux quatre coins du monde ! 

Une belle réussite pour lui qui a toujours cru en son projet et a trouvé l’énergie nécessaire pour le faire vivre. 

Je vous souhaite à toutes et à tous, une très belle écoute ! 😉

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial