Marie-Laure Hubert Nasser

Communicante

« Rêver c’est se projeter, exister aussi. »
Illustration de l'épisode 43 du Podcast Le Pompon : Marie-Laure Hubert Nasser, Communicante

Le Pompon – Épisode 43

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Marie-Laure Hubert Nasser, écrivaine, ancienne directrice de la communication de la Mairie de Bordeaux pendant 10 ans et engagée dans l’égalité hommes-femmes depuis des années.

Connue notamment à Bordeaux pour ses 10 années passées à la tête de la communication de la Mairie de Bordeaux et son engagement auprès des femmes, Marie-Laure s’est très tôt intéressée à la politique. Dès ses 14-15 ans elle coupait des rubans d’inauguration ! 

Mais c’est d’abord aux quatre coins du monde en travaillant chez Air France puis à la Mairie d’Issy-le-Moulineaux qu’elle fera ses premières armes. 

On a plusieurs vies dans une vie.

Elle a découvert rapidement l’intensité de la politique et la place réservée aux femmes. Elle a eu la chance d’avoir des boss qui lui ont donné carte blanche sur ses diverses activités pour pouvoir s’exprimer et travailler en toute liberté ! Une liberté qui lui est si chère !

Si on m’empêche de penser, si on m’empêche de faire ce que j’ai envie de faire, là c’est complexe, et c’est valable pour tous les champs de la vie.

Arrivée à Bordeaux il y a 25 ans, elle devient dircom du Parc des Expositions de Bordeaux et nous partage ses meilleurs souvenirs et son déclic devant le dernier événement qu’elle organisera, un événement majestueux ! 

Toujours en parallèle de ses différentes activités, Marie-Laure a toujours un ou deux projets sur lesquels elle travaille, que ce soit l’écriture de livres ou l’animation d’émissions sur TV7. 

C’est très intéressant aussi d’avoir son retour à la fois sur la politique, la place des femmes dans ce milieu et dans la société en général puis son expérience aux côtés d’Alain Juppé avec qui elle a travaillé pendant tant d’années. Un homme “rocambolesque et visionnaire”.

Une ville en ébullition, de fête, élégante, érudite et innovante. Un petit trésor qu’il faut conserver.

Son amour pour Bordeaux ne faiblit pas au fil des années. Son engagement non plus ! 

C’est notamment auprès des femmes que Marie-Laure se bat. Là aussi en politique avec notamment son livre “Petit guide à l’usage des femmes qui s’engagent en politique”, puis par les rendez-vous et événements qu’elle organise quand elle était à la Mairie et aujourd’hui par ses coachings.

Son engagement politique, lui, s’est arrêté brutalement l’année dernière. Lorsqu’on s’engage dans un projet, qu’il soit politique ou autre, on n’envisage pas l’échec. Or en quelques jours, sa vie a basculé.

On peut vibrer longtemps et on n’est pas périmé à 40 ans !

Loin de là ! Après la dureté des élections 2020, Marie-Laure a su se relever, notamment en écrivant un nouveau livre “On vit, on rêve, on aime” et en se lançant dans un projet de startup ! 

Aucun doute sur le fait qu’elle réussira à repartir sur de nouveaux projets, toujours fidèle à son Ikigai “pour des femmes et par des femmes”.

On aborde sa vie en politique, ses différents livres, ses activités en cours et à venir et ce qu’elle retient de Bordeaux, cette ville qu’elle aime tant.

Belle écoute à toutes et à tous ! 😃

Crédit photo : N. Kaïd

 

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Épisode 57 – Wiame Benyachou

Épisode 57 – Wiame Benyachou

Au fil du temps, elle assiste à une réunion de sa ville à l’âge de 16 ans, révoltée car la ville ne donnait ni accès à la mobilité, ni à la culture pour les jeunes. Suite à cette réunion, Wiame s’engage dans des mouvements de jeunesse, et c’est comme ça qu’elle découvre qu’elle peut à la fois défendre ses idées et en même temps faire avancer les choses.
Son premier engagement ? Défendre le prix du bus pour les trajets entre la ville et la campagne.

lire plus
Épisode 56 – Thomas Boisserie

Épisode 56 – Thomas Boisserie

Son inspiration pour Les Nouvelles Fermes vient du projet Gotham Green, une ferme hydroponique au-dessus d’un supermarché à Brooklyn. Il s’est penché sur le sujet, a réfléchi à comment le tourner de manière éco-responsable et s’est intéressé à l’aquaponie, un écosystème qui unit le fait de cultiver des végétaux en symbiose avec des poissons.

lire plus
Épisode 55 – Léa Thomassin

Épisode 55 – Léa Thomassin

Le point de départ de son engagement associatif ? C’est grâce à l’un de ses professeurs de terminale, qui avait fait un premier cours sur le développement durable. Léa réalise que c’est un sujet qui fait sens et qu’elle a envie de faire ça : imaginer un modèle d’entreprise compatible avec la planète.

lire plus
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial