Marie-Claire Kakpotia Moraldo

Les Orchidées Rouges

« J’avais un certain mal être qui ne se voyait pas. J’ai continué à vivre mais c’était un tsunami intérieur. »
Illustration de l'épisode 47 du Podcast Le Pompon : Marie Claire Kakpotia Moraldo, Les Orchidées Rouges

Le Pompon – Épisode 47

Pour ce nouvel épisode, j’ai le plaisir de recevoir Marie-Claire Kakpotia Moraldo, fondatrice et directrice de l’Institut régional Les Orchidées Rouges.

Marie-Claire est originaire de Côte d’Ivoire et le combat qu’elle mène aujourd’hui, son engagement pour les femmes victimes d’atrocités, est lié à un événement arrivé à ses 9 ans.

A 9 ans, dans un village au Nord de la Côte d’Ivoire, Marie-Claire est victime d’excision, emmenée par sa tante, préparé par sa grand-mère, tenue par 4 femmes qui applaudissent l’acte. Elle nous raconte ce moment, rapide, court et avec un impact pourtant si long. 

J’avais un certain mal être qui ne se voyait pas. J’ai continué à vivre mais c’était un tsunami intérieur.

Marie-Claire nous raconte son histoire, les années à vivre avec ce tsunami intérieur et les événements qui lui ont permis de se reconstruire et comme elle le dit si bien, de “mettre des mots sur les maux”. 

On aborde le poids des traditions et ce poids social qui pèse dans tous les pays qui pratiquent encore l’excision, les 7 qui l’autorisent encore, et tous ceux où elles se pratiquent encore bien que ce soit interdit. Cela représente 200 millions de filles et de femmes à travers le monde, 500 000 en Europe et 125 000 en France. 

Je travaillais dans des entreprises mais au fond de mon cœur, je sentais que c’était un travail alimentaire, c’est pas quelque chose qui me nourrit intérieurement, qui me permet de déployer mon potentiel.

Elle travaille dans diverses entreprises pendant plusieurs années avant de se reconstruire, physiquement notamment, et commencer sa mission de vie, celle grâce à laquelle elle sera alignée. 

C’est quelque chose qui m’a pris par les tripes et qui a dit : maintenant STOP, GO tu y vas et surtout saches que tout va bien se passer.

Nait alors l’association des Orchidées Rouges, une association pour venir en aide, au départ, aux femmes victimes d’excision et briser les tabous de ce sujet. 

Elle nous raconte les débuts de l’association, les personnes qui lui disent de ne pas se lancer, d’abandonner cette idée mais Marie-Claire fait fi de ces propos et persévère pour accomplir sa mission, celle d’accompagner ces femmes et d’empêcher les excisions. 

En Septembre 2020, ouvre à Bordeaux l’institut régional des Orchidées Rouges, une structure où 25 professionnels sociaux, médicaux et juridiques sont présents dans la structure pour accompagner les 156 femmes actuellement présentes et les 7 à 8 femmes qui arrivent chaque semaine au centre. 

On n’a pas besoin d’avoir la légitimé des autres pour se sentir capable de faire telle ou telle chose. c’est ce en quoi on croit qui importe avant tout !

Marie-Claire a créé cet espace avec une approche holistique pour accompagner gratuitement toutes les femmes victimes d’excision, et de violences quelles qu’elles soient. 

Récompensée par la Mairie de Bordeaux en 2020 et lauréate du Global Woman Award à Washington, Marie-Claire est bien décidée à s’engager et parler de ce sujet.

Dès que je suis dans une situation qui m’empêche d’être heureuse ou entrave ma liberté, je prends la décision d’y mettre fin.

On aborde aussi ses activités entrepreneuriales, la création d’un réseau d’entrepreneuriat féminin, et régulièrement on parle de cette liberté. La liberté qu’elle s’accorde pour être pleinement elle-même, de faire ce qu’elle souhaite et de rester alignée avec son ressenti, ses tripes.

Un épisode passionnant, inspirant, dans lequel Marie-Claire rayonne d’optimisme et ça, ça fait du bien.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle écoute.

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Épisode 50 – Hélène Des Ligneris

Épisode 50 – Hélène Des Ligneris

Après des études en géologie, Hélène prend la direction d’une entreprise d’insertion de peintre en bâtiment (une entreprise qui s’occupe de détenus en sortie de prison) et se retrouve complètement dans le sens dans ce travail !
Mais, suite à la vente de propriété viticole familiale, elle hérite d’une belle somme qui va permettre à Hélène d’acheter La machine à lire.

lire plus
Épisode 49 – Julie Dezes

Épisode 49 – Julie Dezes

C’est lors d’un barbecue que Julie a découvert le monde de l’apiculture, grâce au voisin de son père qui avait ramené son propre miel. Il lui a fait la proposition de venir dans son jardin découvrir les ruches et voir comment créer son miel.

lire plus
Épisode 48 – Julien Gedet

Épisode 48 – Julien Gedet

Julien est un passionné d’automobile depuis son plus jeune âge (ses 3 ans pour être tout à fait précis), date à laquelle il jouait avec les majorettes offertes de son grand-père et coache aujourd’hui des pilotes de haut niveau.

lire plus
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial