Commandant Claire

Pilote de rafale

« Réussir à se remettre en question pour faire progresser sa vie. »
Illustration de l'épisode 52 du Podcast Le Pompon : Michel Berthommier, Caviar PerlitaIllustration de l'épisode 52 du Podcast Le Pompon : Claire Mérouze, Pilote de rafale

Le Pompon – Épisode 52

Pour ce nouvel épisode, j’ai le plaisir de recevoir Commandant Claire, première femme française pilote de rafale.

Pour l’anecdote, âgée de 5 ans, Claire se rend en famille au musée de l’air et de l’espace. C’est au pied du concorde, qui à son petit âge pensait que c’était un avion de chasse, qu’elle dit vouloir devenir pilote de chasse.

Je savais la lignée que je voulais prendre.

Claire a été baignée dans ce milieu depuis sa naissance par son père qui était navigateur sur avion de chasse. Elle s’en est inspirée, un exemple pour elle, l’avion de chasse l’a toujours passionnée !

Une évidence et une motivation pour elle pendant son parcours scolaire.

Et là, c’est une autre dimension.

Elle a débuté sur un planeur, passant par plusieurs avions comme ceux d’aéro-clubs ou encore alphajets pour terminer sa course sur les rafales.

Et elle s’en souvient de ses premiers vols sur alphajet et rafale… Un tempo beaucoup plus rapide, une sensation inexplicable, le tout grâce à une préparation importante via le simulateur, les répétitions, les contrôles mécaniques… Une grande fierté !

Le plus dur physiquement c’est le facteur de charge, car une fois en l’air, il faut au moins multiplier le poids de sa tête et de ses bras par 9.

Il faut se remettre en question, mais il ne faut pas douter et se dire que l’on n’est pas capable.

Malgré les doutes et les remises en questions qu’elle a pu avoir, Claire ne lâche rien et va jusqu’au bout !

Être la seule femme dans sa promotion, forcément elle était remarquée. Elle avait une pression, un poids, des regards. Elle avait peu conscience de la place qu’elle avait, elle était moins disponible intellectuellement. 

Aujourd’hui, elle se rend compte de cette particularité, avec les meetings notamment et les rencontres avec des jeunes filles.

D’un côté j’étais contente de cette reconnaissance mais c’était dur.

On aborde tellement de sujet dans cet échange, que ce soit ses meilleurs souvenirs entre son premier vol dans un rafale, celui avec un F22 mais aussi la cérémonie de remise du diplôme de pilote de chasse reçue des mains de son père. On discute aussi des différents types de missions, des préparations physiques et mentales à ces missions.

Il y a bien sûr quelques sujets secret défense, mais cet épisode reste très enrichissant et passionnant ! Claire nous partage ses coulisses qui peuvent faire rêver certains d’entre nous.

Je vous laisse découvrir cet épisode et vous souhaite à toutes et à tous, une très belle écoute ! 🙂

©️Armée de l’Air et de l’Espace. 

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Épisode 57 – Wiame Benyachou

Épisode 57 – Wiame Benyachou

Au fil du temps, elle assiste à une réunion de sa ville à l’âge de 16 ans, révoltée car la ville ne donnait ni accès à la mobilité, ni à la culture pour les jeunes. Suite à cette réunion, Wiame s’engage dans des mouvements de jeunesse, et c’est comme ça qu’elle découvre qu’elle peut à la fois défendre ses idées et en même temps faire avancer les choses.
Son premier engagement ? Défendre le prix du bus pour les trajets entre la ville et la campagne.

lire plus
Épisode 56 – Thomas Boisserie

Épisode 56 – Thomas Boisserie

Son inspiration pour Les Nouvelles Fermes vient du projet Gotham Green, une ferme hydroponique au-dessus d’un supermarché à Brooklyn. Il s’est penché sur le sujet, a réfléchi à comment le tourner de manière éco-responsable et s’est intéressé à l’aquaponie, un écosystème qui unit le fait de cultiver des végétaux en symbiose avec des poissons.

lire plus
Épisode 55 – Léa Thomassin

Épisode 55 – Léa Thomassin

Le point de départ de son engagement associatif ? C’est grâce à l’un de ses professeurs de terminale, qui avait fait un premier cours sur le développement durable. Léa réalise que c’est un sujet qui fait sens et qu’elle a envie de faire ça : imaginer un modèle d’entreprise compatible avec la planète.

lire plus
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial