Jérémy Frérot

Artiste musicien et Gérant du Pestacle

« Je voulais avoir du temps pour vivre.»
Illustration de l'épisode 58 du Podcast Le Pompon : Jérémy Frérot, Artiste musicien, gérant du pestacle

Le Pompon – Épisode 58

Pour ce nouvel épisode, j’ai le plaisir de recevoir Jérémy Frérot, artiste musicien et gérant du bar à vins Le Pestacle.

C’est lors du Noël de ses 17 ans que Jérémy reçoit sa première guitare de la part de son père, un exemple pour lui. Il le voyait jouer de la guitare et chanter sur des chansons brésiliennes sur le canapé, il voulait faire la même chose.

En faisant de la musique, j’ai réussi à construire des choses moi-même, à créer et à faire réagir les gens, c’était une des premières fois que j’arrivais à faire ça (avec le sport).

Il rencontre Flo, qui lui donne envie de continuer, d’aller plus loin. Ils ont commencé à faire des vidéos sur Youtube, faire des concerts dans des bars, des restaurants jusqu’au jour où des signatures dans des labels les attendaient ! À ce moment-là, Jérémy prend sa première grande décision, il est dans sa troisième année de STAPS et annonce à ses parents qu’il arrête ses études.

Afin de gagner de l’argent pour pouvoir payer sa musique, il devient pion dans un lycée à Paris. Il s’arrête peu de temps après, dû à son passage dans l’émission The Voice.

On était deux, donc on était plus forts.

Après 4 ans de demandes de la part de The Voice, Flo et Jérémy finissent par accepter la proposition de participer. Ils ont vu dans ce programme un tremplin pour leur duo au moment où ils sortaient un album.

Il a aussi appris, lors de son passage à The Voice, à avoir de la prestance sur scène, à se déplacer, à être plus à l’aise.

Une folle aventure avec Flo qui a duré 6 ans jusqu’à leur séparation difficile… L’annonce de la séparation s’est faite avant la tournée finale et à chaque concert, dans chaque ville, c’était dur mais aussi hallucinant émotionnellement, ils se disaient “C’est la dernière fois ici.” et voyait tout son public en pleurs à chaque fin de concert.

Une séparation difficile car il s’en remet seulement 4 ans après ! Son premier album solo, “Matriochka“, l’a beaucoup aidé et il s’est lancé sur son deuxième album.

Je me suis senti puissant parce que j’étais sûre de moi et j’avais jamais autant travaillé !

Après un an de pause et un enfant, il fait son premier concert seul à l’Olympia d’Arcachon où il ressent la puissance en lui de savoir qu’il peut et sait le faire seul. Il partage son premier album, très mélancolique puisqu ‘écrit au moment de sa séparation avec Flo.

Très différent avec son deuxième album “Meilleure Vie”, sorti en début d’année 2021, qui lui est bien plus chaleureux et heureux !

Bouffer, boire et faire de la musique c’est des trucs que j’aime faire et du coup c’est ce que je fais.

Puis c’est l’aventure du bar avec Igor qui propose à Jérémy d’ouvrir le bar avec lui et son frère Théo. Jérémy rejoint donc cette aventure : Le Pestacle ouvre en mars 2020 pile poil au moment du premier confinement.

Ils voulaient ouvrir un endroit où les gens pouvaient se sentir comme chez Jérémy, Igor et Théo, un endroit chaleureux et le pari est réussi !

Je ne peux pas vivre sans être utile, j’ai trouvé un équilibre professionnel et personnel.

Des produits au maximum locaux, avec possibilités de découvrir des expositions d’art (photos/peintures..) dans l’après-midi mais aussi une petite scène pour celles et ceux qui souhaitent venir se produire.

On aborde aussi son engagement pour la Surfrider Foundation, association qui sensibilise à la préservation des océans, sa façon d’écrire des chansons et son amour pour le Bassin d’Arcachon.

Je vous laisse découvrir cet épisode et vous souhaite à toutes et à tous, une très belle écoute ! 🙂

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Épisode 62 – Stéphane Vincent

Épisode 62 – Stéphane Vincent

Stéphane, accompagné de sa femme, partent faire Le Wagon, un bootcamp de 9 semaines pour apprendre à coder. Ils y vont dans le but de vouloir créer leur projet qui est une plateforme de réservation pour des hébergements éco-responsables.

lire plus
Épisode 61 – Nataniel Bahs

Épisode 61 – Nataniel Bahs

Nataniel avait, en parallèle de son début de carrière comme joueur de rugby, toujours à l’esprit une envie d’entreprise.
Et c’est avec une amie de longue date, Kelly Debbien, qu’ils créent leur propre agence de communication sur Bordeaux, une fois sortis de leur école de communication il y a maintenant 6 ans.

lire plus
Épisode 60 – Nicolas Pereira

Épisode 60 – Nicolas Pereira

En rencontrant toutes ces personnes, les belles idées aussi qui naissent autour de lui, Nicolas décide de s’engager politiquement dans un mouvement citoyen qui souhaite redonner le pouvoir au citoyen. L’idée de construire et participer à aider son pays était l’une de ses volontés : celle de l’engagement.

lire plus
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial