Bruno Rost

WorldCast, humoriste et Afterwork Théâtre

« Des talents il y en a partout, ils sont souvent cachés, et donc si on cherche bien, on a tous la possibilité de vivre sa vie et d’en avoir plusieurs. »
Illustration de l'épisode 10 du Podcast Le Pompon : Vivien Durand, Chef étoilé du Prince Noir

Le Pompon – Épisode 8

Pour ce nouvel épisode du Pompon, j’ai le plaisir de recevoir Bruno Rost, à la tête du Groupe WorldCast pendant plus de 20 ans, sur les planches en tant qu’humoriste avec le rôle de Toni Rostini depuis 5 ans, et directeur de l’Afterwork Théâtre, premier théâtre installé dans une usine où le rire a comme sujet principal l’entreprise ! 

J’ai adoré découvrir son parcours riche d’expériences variées, de la création d’entreprises, à la reprise d’une belle PME qui rayonne à l’international, à son envie de monter sur les planches pour faire rire et partager des moments uniques avec le public via son rôle d’humoriste Toni Rostini et depuis peu au sein de l’Afterwork Théâtre à Mérignac. On notera aussi son diplôme d’oenologie obtenu en 2010, avec un apprentissage auprès de Sandrine Garbay, maître de chai du Château d’Yquem s’il vous plait !

Dès ses 19 ans il décide de créer sa boite pour financer ses études et devenir financièrement indépendant de ses parents. C’était un Acadomia des Maths avant l’heure ! Par des rencontres, un peu de chance provoquée, il parvient à diriger une école privée d’informatique qu’il transforme en gardant la même équipe, grâce à la formation. 

Très vite je me suis entouré de beaucoup de gens, j’ai pris des gens compétents autour de moi. 
Parfois un peu en avance sur son temps (il a créé en 1995 une agence immobilière dans l’immobilier virtuel, malheureusement trop avant-gardiste pour que ça fonctionne!), il fait la rencontre de Daniel Werbrouck qu’il rejoint chez Audemat, futur Groupe WorldCast qu’il reprend en 1998. WorldCast conçoit et développe une large gamme d’équipements innovants pour les professionnels de la diffusion Radio et Télévision, si vous écoutez RTL dans votre voiture, c’est grâce à WorldCast. Et dans une milieu concurrentiel international où les contrats sont importants et souvent en one shot, 
La plateforme démarre donc en 2013 et Laure fait sa première levée de fonds en 2015 pour un tour à 350 000€. Totalement novice sur le sujet des levées de fonds, elle y va sans trop se poser de questions et profite de la création des entreprises dans l’économie collaborative type Blablacar pour amorcer cette levée en surfant sur cette mode.
On doit toujours réagir à la concurrence par une innovation ou une invention.

C’est ça qui le motive et il partage sa vision d’une entreprise rayonnante auprès de ses employés, incroyablement impliqués dans l’entreprise et dans ce que doit être une équipe construite autour de valeurs et d’intelligence collective. Il écrit la stratégie de l’entreprise, car comme il le dit, si un chef d’entreprise ne l’écrit pas, personne ne sait vraiment où il veut aller !

On parle également de la crise de 2008-2009 où il perd 50% de chiffre d’affaires, réduit ses équipes de 50%… Des temps difficiles où le dépôt de bilan lui tendait les bras… Mais il a su avec ses équipes retrouver une stratégie et de créer ensemble une entreprise rayonnante, que l’on retrouve dans son livre du même nom « la quête d’une entreprise rayonnante ».

Ils ne viennent pas au boulot, ils viennent vivre une aventure commune, ça change tout.
Ce management est à mes yeux essentiel et c’est d’ailleurs pour cela que Bruno partage régulièrement son expérience lors de conférences, pour expliquer qu’il est possible d’avoir des employés engagés, motivés et responsables.

Son dada, ce sont les PME, ce qu’on confirme à au moins 3 reprises dans son parcours :

  • la création d’AS Industrie où i part du principe que les gros savent et peuvent acheter en Chine mais pas les TPE/PME, car c’est compliqué et souvent ce sont des petites séries.
  • la création de l’association « Vigie des Entrepreneurs » qui accompagne les chefs d’entreprise et qui dit ça : prévenir c’est mieux que guérir; il faut anticiper plutôt que de subir. Créée en 2016 avec Jean Lecourieux-Bory elle accompagne des chefs d’entreprise et avec la crise actuelle, elle sera fortement utile !
  • C’est LE sujet abordé dans ses spectacles. Il aborde le sujet de l’entreprise dans sa globalité et forcément avec son expérience dans des PME, il connait son sujet !
 L’humour permet de faire passer des messages de manière plus simplement.
C’est ce qu’il fait depuis 5 ans maintenant. Dans son rôle de Toni Rostini, il utilise l’humour pour faire passer des messages sur l’entrepreneuriat, l’entreprise, la fiscalité… Et ses tournées sont à guichets fermés ! Un véritable tournant à ses 50 ans pour ce gourmand qui n’a pas froid aux yeux !
Je vous invite à le retrouver sur scène (dès que l’on pourra!) ou à vous lancer à l’Afterwork Théâtre, nouveau lieu qui invite des employés à faire rire sur scène ! Nouveau format inédit, pour importer le rire en entreprise et là encore, faire passer des message plus facilement, en toute bienveillance évidemment ! 

J’ai adoré faire cet épisode où l’on découvre son parcours, ses envies, son choix de monter sur scène à 50 ans et faire ce qu’il aime !

Encore un échange passionnant à écouter sur le Pompon ! 

Bonne écoute à tous 🎙😃
 

Belle écoute à vous 😉

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Épisode 37 – Christophe Chartier

Épisode 37 – Christophe Chartier

Christophe est un vrai capitaine de navire qui a su donner le cap à tout son équipage, leur apporter une vision avec des valeurs ancrées et cette confiance commune qui a permis à Immersion de traverser les tempêtes et de garder tout le monde à bord.

lire plus
Épisode 36 – Xavier Viton

Épisode 36 – Xavier Viton

Artiste dans l’âme depuis son plus jeune âge, il prend goût très tôt à la scène. Il y monte à plusieurs reprises, dans son école puis son village et dès que l’occasion se présente, il est présent, singulier, et porte sa voix.

lire plus
Épisode 35 – Jade Maréchal

Épisode 35 – Jade Maréchal

On parle également de l’entraînement, de la pratique du fleuret en particulier et du mental qu’elle s’est créée, avec son équipe, pour surmonter ses blocages, apprendre de ses erreurs, et performer le plus possible.

lire plus
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial