Sélectionner une page

Arnaud Ferrer

Permaculteur

“ Nous sommes l’environnement, nous sommes la nature. ”

Illustration de l'épisode 46 du Podcast Le Pompon : Mickael Alborghetti, EthicDrinks

Le Pompon – Épisode 81

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Arnaud Ferrer, permaculteur amoureux du vivant sous toutes ses formes ! 

 

Arnaud savait dès le CP ce qu’il voulait faire dans la vie : sauver la nature. Il entre en seconde en Sciences et Technologie de l’agronomie et de l’environnement. A l’école, il ne brille pas par ses résultats et sa conseillère d’orientation lui dit que l’environnement n’a pas d’avenir : compliqué de se projeter avec ces retours ! Convaincu par un ami de rentrer en étude de paysagiste, il fait un BEP travaux paysagers dans la Nièvre et un BAC pro travaux paysagers. Plus il avance et plus il se rend compte que cette activité ne lui convient pas, qu’il ne trouve pas de sens dans ce qu’il fait. Alors après le bac il arrête ses études et entre dans le monde du travail. 

 

Arnaud travaille dans plusieurs univers totalement différents (déménagements, bâtiments, ménages, nacelliste, cantonné…), il apprend également la méditation après la rencontre d’un couple moines zens et se penche sur l’art japonais du jardin, la philosophie taoiste et obtient son diplôme de Feng Shui à Paris. Rien que ça ! 

“ C’était pas le moment le plus heureux de ma vie mais c’était bien parce que ça m’a fait tellement de contraste justement, j’ai reçu une telle claque, je me suis dit c’est pas possible je peux pas rester la dedans toute ma vie. ”

Lorsqu’il arrive à Paris, un ami lui propose de rentrer dans son entreprise d’installation d’œuvres d’arts et Arnaud devient responsable de la logistique, il installe notamment des œuvres au Louvre d’Abu Dabi

 

Puis il fait la rencontre d’Angèle, artiste plasticienne à Bordeaux, curieuse des connaissances d’Arnaud en permaculture, feng shui et méditation. Il vient à Bordeaux les week-ends et décide d’y rester pour créer un jardin avec elle. Arnaud et Angèle développent le jardin et à la suite de leur création, plusieurs personnes le contactent pour créer un jardin chez eux. Les débuts d’une belle aventure ! Il se déplace avec sa brouette et son chapeau de paille “une demie heure de brouette pour aller au boulot c’est cool”. Petit à petit, il investit dans un vélo, une remorque de vélo électrique… Et c’est parti !

“ Les enfants connaissent plus de noms de marques que de noms de plantes. ”

Arnaud aime transmettre, il est actif dans plusieurs associations (conservatoire du goût, collectif l’Orée, marche du climat, aux arbres citoyens, les incroyables comestibles, et encore bien d’autres !) et il est également présent dans des écoles comme au campus de Montessori à Mios ou avec l’association Vagabonde dans une école maternelle publique où il fait des interventions pour sensibiliser les plus jeunes à la permaculture.

“ Nous sommes l’environnement, nous sommes la nature. ”

Terres d’Osmose prend forme lorsque Arnaud et Angèle ont besoin de partager. Ils organisent des brunchs dans leur jardin pour faire découvrir les plantes de leur jardin, expliquer la permaculture, le feng shui et échanger avec des personnes gourmandes, qui aiment le beau et le vivant. 

 

Si vous avez envie d’être totalement dépaysé tout en étant à Bordeaux, je vous invite à faire un tour à Terres d’Osmose, et pour contacter Arnaud et Angèle c’est sur facebook, par ici

 

Vous pouvez également les retrouver durant le week-end de pâques au Teich pendant le festival nature sauvage de lassitude nature !

À écouter sur

Partager cet épisode

Le Pompon, c’est aussi : 

Épisode 94 – Laure Babin

Épisode 94 – Laure Babin

Pour ce 94ème épisode, je reçois Laure Babin, fondatrice de la marque de baskets 100% recyclées Zèta ! Une entrepreneure engagée qui partage son parcours pour montre que c’est possible !

lire plus
Épisode 92 – Pierre Yves Couilleau

Épisode 92 – Pierre Yves Couilleau

Pour ce nouvel épisode j’ai le plaisir de recevoir Pierre Yves Couilleau, procureur général près de la cour d’appel de Bordeaux.

Avec Pierre-Yves on parle de justice et de son évolution qu’il observe depuis 40 ans maintenant, des crimes qui l’ont marqué, de l’importance de la seconde chance dont il a lui-même bénéficié au lycée et de foi en l’humain.
Un épisode avec une personnalité passionnante et un univers palpitant, parfois sombre ou énervant et surtout jusqu’alors jamais abordé sur le Pompon !

lire plus
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial